Maître selon moi.

Ce document est libre de droit avec les conditions explicites
1) Dire de manière non équivoque que vous n’êtes pas l’auteur
2) Citer la source ; http://Lacher-Prise.info
Vous avez le droit de redistribuer en partie ou en extrait cette copie.

Rappel : en bas de page, les COMmentaires sont ouverts à tous,
Votre avis est important, et vos opinions sont intéressantes.

[TELECHARGER LE TEXTE]


La réflexion de cet article remonte à plusieurs lustres, sa rédaction d’un seul.
Aujourd’hui, je le publie.


Etymologie :

Introduction et sens :

Le mot « maître » s’applique aussi pour son pendant féminin, « maîtresse ».
Cependant le féminin de « maître », il n’a usuellement pas le même sens.
La « maîtresse » est l’amante et certainement pas la « Domina » dans notre langage commun.
Voilà un archétype.

Nous allons admettre que je suis un homme, je vais donc parler au masculin et que nous traitons du même sens, sinon je vais digresser.
J’emploierai donc « maître » pour désigner la fonction et non le sexe.

 

Pourquoi je n’aime pas ce mot :

Entendez tout d’abord qu’il s’agisse de mes goûts et ne sont donc pas discutables, je n’aime pas.
Je n’aime pas en cela ce mot que je le trouve insultant, pour diverses raisons.

Lire la Suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *