L’éjaculation féminine de son vrai nom « femme fontaine ».

Ce document est libre de droit avec les conditions explicites
1) Dire de manière non équivoque que vous n’êtes pas l’auteur
2) Citer la source ; http://Lacher-Prise.info
Vous avez le droit de redistribuer en partie ou en extrait cette copie.

Rappel : en bas de page, les COMmentaires sont ouverts à tous,
Votre avis est important, et vos opinions sont intéressantes.

[TELECHARGER LE TEXTE]


Cette fameux éjaculation féminine, « femme fontaine ».

 

Alors prenons le terme “bien pensant” de « éjaculation féminine ».
Je vais ici “tordre” le cou à certains fantasmes.

Dans le domaine religieux ^_^ :
185141_ma) Dans le domaine relig. Prières courtes, émises à intervalles réguliers, avec force et un débit rapide.
Déjà la femme “éjacule” par ses soupirs et ses gémissements lorsqu’elle me rejoint au septième ciel dans son orgasme 🙂

Plus sérieusement l’éjaculation est une Production ou manifestation spontanée et qui a généralement une certaine force, ou qui se manifeste violemment.
Mais nous parlons ici de “philosophie” et il s’agit ici d’une “pensée”, pas d’une “sécrétion”.

Ce qui nous “concerne” du monde BDSM en particulier.

b) Action d’émettre par jet vif et généralement répété, un liquide sécrété par l’organisme.
L’éjaculation appartient seulement à l’homme comme il appartient à la femme l’accouchement.
Nous sommes d’accord pour dire que les hommes peuvent “accoucher” de “beaux bébés” lorsqu’ils font l’acte d’une Œuvre, musicale, picturale, artistique…

Le “mot” n’appartient donc pas plus ni moins à un sexe que l’autre.
Mais “l’acte” appartient un l’un et pas à l’autre.

Cependant en utilisant le mot “éjaculation” qui se réfère au fameux “cum shot” pour les Francophobes, la mode sous entend que l’éjaculation “féminine” (puisque c’est d’elle dont il s’agit) s’apparente à l’éjaculation masculine.

L’homme quand il “éjacule” il n’y a aucune suspicion possible : il s’agit de “matériel” génétique destiné à la procréation, comme dirait Onan !
C’est donc bien du SPERME !
J’emploie à dessin le mot “SPERME”, car tout le monde aura pu le constater, nos organes génitaux, notre sexe, sont AUSSI nos organes urinaires.
Franck_Bail-Femme_à_la_fontaineOn fait “pipi” par là où on fait “les bébés”.
L’urètre de l’homme COMME de la femme va DE LAVESSIE au MEAT !
Celle de l’homme passe par un organe MASCULIN (que les femmes n’ont pas) : la prostate.
Cette prostate possède TROIS canaux, une arrivée d’urine, qui vient de la vessie, une sortie d’urine, qui va au méat et un “canal éjaculateur” qui vient de la Vésicule séminale (organe que les femmes n’ont pas non plus).

NON les glandes de Skene N’E SONT PAS la prostate.

RAPPEL ceci est aux cours de reproduction du BEPC, j’ai ressortis mes vieux bouquins !

Ainsi lorsque l’homme éjacule “par son zizi” personne ne peut confondre “SPERME” et urine.

Jusque là tout le monde m’a bien suivi.
«Mais ?? nous ne parlons pas d’éjaculation féminine… »
Venons en ^_^

Skenes_glandEn effet la femme n’a aucun organe qui lui permette une “telle” éjaculation.
Elle ne sécrète pas de “liquide“.
Celles et ceux qui connaissent et l’on vécu, d’éjaculation féminine on parle aussi de femme fontaine.

Un “jet” de sperme ça fait un GROS dés à coudre…
Ce qui n’est en aucune commune mesure avec cette “pseudo” éjaculation féminine ; femme fontaine.

D’ailleurs nous avons glissés depuis 6 ans de « femme fontaine » à “éjaculation féminine”.

Réapproprions nous le terme de FEMME FONTAINE, que j”aime, que j’apprécie et préfère ET que j’assume.

Le nom est moins ambigu de “femme fontaine” il ne s’agit pas DU TOUT, pas DU TOUT d’une “éjaculation”.
Ni au sens figuré “courte à intervalle régulier” qu’au sens propre “spontanée avec force et violence”.
Il s’agit bien d’un “déversement”, on parle bien de fontaine et non pas de “spasme” et ça n’a rien de “violent” au contraire ^_^
Quant à la “spontanéité”… ceux qui savent “comment” on y arrive, ça n’a rien de “spontané” !
Comme si un “orgasme” (car ça en est la conclusion) pouvait être spontané !?
« Ha tiens comment ça va HHaaaa Gisèle ? » , « Non rien je viens d’avoir un orgasme spontané, continue, donne moi des nouvelles de tes chiens ».
Non et moi j’aime ça un orgasme “ça vient de loin” 🙂

tumblr_m4r5yhZdHV1qb30ypo1_500Donc NON la “pseudo” éjaculation féminine n’en est pas une :
IL S AGIT DE PIPI !!
Voilà, c’est dit, c’est écrit.
Et il va falloir un meilleur niveau en biologie que celui du BEPC pour venir argumenter.

Des glandes qui permettent à la femme de “lubrifier” pour le terme “médical” aseptisé.
Je lui préfère “mouiller”, que je trouve plus poétique, romantique et franchement sensuel, plus qu’érotique.
Une femme qui mouille, même beaucoup, de son désir, “humidifie” sa culotte, mais elle n’est pas “trempée” à pouvoir l’essorer et recueillir des goutes.
De la femme fontaine, nous sommes loin.

Il s’agit donc “d’urine” même si ça ne fait pas “plaisir” à entendre et à comprendre pour certains.
Il n’y a nulle part ailleurs dans le corps qu’on puisse trouver tant d’eau en si peu de temps.
Ceux qui vont m’argumenter que “oui mé je suis allez faire pipi toute à leur”.
N’ont en effet pas ouvert leur livre de biologie de classe de Troisième.

Lire la Suite.

2 commentaires sur “L’éjaculation féminine de son vrai nom « femme fontaine ».

  1. kyria dit :

    Merci Monsieur pour ce cours d’anatomie. A présent, j’aurai probablement honte, sauf si mon Maître perçoit les choses comme Vous.
    Je suis fan de vos publications Monsieur.

    • Lâcher - Prise dit :

      Au plaisir de vous y lire ^_^

      Il y a d’autres articles qui sont “pré-publiés” mais demandent une relecture,
      Ils seront lisible rétroactivement sous peu,

      L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *