Derrière chaque personne, il y a une histoire

shutterstock_147954455

Derrière chaque personne, il y a une histoire

“Il y a une histoire derrière chaque personne. Il y a une raisons pour laquelle nous sommes ce que nous sommes.
Pensez à cela avant de juger quelqu’un”

Il y a une histoire derrière chaque personne, des pensées derrière ses expressions, des émotions derrière son apparence, et une âme sous sa peau. 

Tout au long du chemin de la vie, chacun d’entre nous vit des moments exceptionnels, expérimente des choses et rencontre des personnes qui, inévitablement, laissent une trace de leur passage.

Nous croyons parfois que certaines situations, ou certaines personnes, sont passées dans notre vie d’une manière très discrète, avant qu’elles ne resurgissent brutalement à un moment de notre existence.

Tout cela forge et modèle notre expérience et notre ressenti.
Nous vivons parfois des moments intenses, puis d’autres plus ordinaires, souvent de manière consciente, mais aussi de manière inconsciente.

Cela apporte de la lumière et des ombres, des tons et des nuances dans notre vie.

Lorsque nous observons quelqu’un qui semble avoir un comportement étrange ou inexplicable, à quoi cela sert-il de donner notre interprétation ou notre perception des choses ?

Je vous propose si vous le voulez bien
De continuer en musique :

Cliquez, lisez en écoutant.
Paroles à la fin.





Nous ne pouvons voir les choses que depuis notre propre point de vue, constitué par toutes les expériences et toutes les épreuves que nous avons vécues.
Que savons-nous de l’autre ? Que connaissons-nous de son for intérieur ? 

Il est très compliqué de réussir à se plonger dans toute la complexité d’une personne et de parvenir à la connaître intimement.

Comment pouvons-nous deviner les intentions et les motivations des personnes qui nous entourent ? Que savons-nous de la manière dont l’autre perçoit une situation donnée ?

Nous passons la moitié de notre temps à essayer de vérifier nos hypothèses, et l’autre moitié à juger les comportements des autres, comme si nous n’avions pas déjà assez de travail avec nos problèmes personnels.

Chaque personne a une histoire et une sensibilité, bien souvent différentes des nôtres.
S’il est aisé pour nous de faire face à une situation, ou de nous exprimer de telle manière, cela ne veut pas dire qu’il en va de même pour d’autres personnes.

« Une chaussure qui va parfaitement à une personne,
Peut être trop petite pour une autre.
Il n’existe pas une recette pour la vie qui fonctionne dans tous les cas »

(Carl Gustav Jung)

shutterstock_151934561-420x280
“Si j’étais Marie, je me reposerais davantage”,
“Je ne comprends pas comment Alain reste avec sa femme,
je ne pourrais pas la supporter à sa place”,
“Je serais incapable d’avoir la même vie que Christine”.

Peut-être que les personnes que vous jugez ont eu une mère intransigeante, qui leur reprochait toujours quelque chose et suite à cela, elles sont devenues perfectionnistes, et essaient constamment de s’améliorer.

Ou peut-être qu’elles ont eu une relation de couple compliquée, dans laquelle les insultes et les critiques volaient, ce qui les empêche désormais de s’ouvrir totalement aux autres.

 

Certains d’entre nous ont cherché désespérément l’amour de parents absents, et sont en permanence en demande d’affection et de tendresse, ou, à l’inverse, rejettent tous ceux qui tentent de les approcher.

Chaque histoire a différentes facettes,
et il existe toujours plusieurs réponses à une même question. 

 

Si nous avions été dans les mêmes situations que ces personnes, nous aurions certainement agi différemment. Nous ne sommes pas à leur place, et nous n’avons pas vécu leur vie. On ne sait au final que très peu de choses sur les personnes que l’on juge.

Nous avons également du mal à avoir du recul sur nous-même, car nous pensons parfois que nous réagirions mieux face à une situation que telle personne, mais une fois l’occasion venue, nous agissons différemment de ce que nous avions anticipé. 

 


Les gens s'arrêtent à l'apparence, L'essentiel aux yeux est dans le coeurNous devons aller plus loin que les apparences et la surface des choses, en gardant à l’esprit que chaque personne a une histoire propre,
c’est à dire un ensemble d’expériences, de sentiments, d’émotions, de rencontres, et de variables biologiques et personnelles. À cela, il faut ajouter toutes les subtilités d’une situation donnée, et de son contexte.

Juger à l’emporte-pièce ne sert à rien. Qui sommes-nous pour le faire ? Entamer une conversation n’est parfois pas très utile non plus, car nous ne sommes pas tous à l’aise avec les mots. Les paroles peuvent également ne pas être suffisantes pour exprimer ce que l’on ressent.

A l’inverse, écouter l’autre et prendre en compte ce qu’il a connu, ses expériences et ses sentiments, va nous permettre de mieux le comprendre.

Et si nous sommes incapables de le faire, ce n’est pas forcément grave non plus. Notre histoire nous a peut-être rendu compliquée l’écoute d’autres personnes, et ce n’est pas grave.

Derrière chaque apparence, se trouve une âme forte et à la fois sensible, et se cachent de nombreuses blessures et cicatrices, qui sont les traces de son histoire. 

SOURCE : NOSPENSEES

 

Délicatement, toujours,

Dieu

Licence Creative Common.

Licence Creative Common.

 

Ce document est libre de droit avec les conditions explicites
1) Dire de manière non équivoque que vous n’êtes pas l’auteur
2) Citer la source ; http://Lacher-Prise.info
Vous avez le droit de redistribuer en partie ou en extrait cette copie.

 

 

PS : Voici les paroles :

Original / Romaji Lyrics English Translation

Hitotsume no kotoba wa yume
nemuri no naka kara
mune no oku no kurayami wo sotto
tsuredasu no

The first word was “dream”
From the middle of sleep
Which secretly accompanies
The darkness in my heart

futatsume no kotoba wa kaze
yukute wo oshiete
kamisama no ude no naka e
tsubasa wo aoru no

The second word was “wind”
Directing my journey
From God’s arms,
Fanning wings

tokete itta kanashii koto wo
kazoeru you ni
kin’iro no ringo ga
mata hitotsu ochiru

As if counting
the melting sorrows,
Yet another golden
apple fell

mita koto mo nai fuukei
soko ga kaeru basho
tatta hitotsu no inochi ni
tadoritsuku basho

Not even looking at the scenery,
There is the place you’re going
With merely a single life,
You struggle to reach that place

furui mahou no hon
tsuki no shizuku yoru no tobari
itsuka aeru yokan dake

An old magic book;
moondrops; the curtain of night–
Only a premonition of meeting someday

we can fly
we have wings
we can touch floating dreams
call me from so far
through the wind
in the light

We can fly
We have wings
We can touch floating dreams
Call me from so far
Through the wind
In the light

mittsume no kotoba wa “hum” ..
mimi wo sumashitara
anata no furueru ude wo
sotto tokihanatsu

The third word was “hum”..
Caught by straining ears
As I softly release
Your trembling arms

Transliterated by Bishounen no Miko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *