Etre ou jouer à en être telle est la question.

Et encore de véritables Vanilles ou hédonistes libertins s’auto proclamment-ils BD²S²M.

Parfois pire des personnes qui ont le goût, l’apparence BD²S²M s’en auto proclamment mais en sont loin, «mini-maîtres», «Dominas racoleuses» sont autant de faux-amis  et de vrais enemis, car ils donnent une très très mauvaise image de l’univers BD²S²M. Tout ce qu’il n’est pas en réalité. (Mais ceci sera je le pense l’objet d’un autre sujet : “souminatrices”, prostitutes”, “mili-mètre et mini-maîtres”, “Racolatrices” … )

Pour l’instant je désire rassurer les gens sincères. Tant les non-initiés qui se cherchent que le monde BD²S²M qui ne trouve ses mots et même les libertins qui jouent à en être.

 

Vanilla-vs-BDSMAussi il faudrait dire « ceux qui jouent au soumis » ou « ceux qui font semblant de faire acte de reddition ».
Je pense, est c’est important, qu’il faut « reprendre » et nous réapproprier NOS valeurs.
Ce sont LES AUTRES qui ne sont pas « vrais », même s’ils sont sincères.
Ce n’est pas « à nous » de nous justifier d’appartenir à ce monde, c’est à « eux » d’assumer DE NE PAS être du monde BD²S²M.
Ce sont des vanilles ou des libertins qui « JOUENT » à faire semblant.
Ils pourraient se déguiser en cosplay « star wars » ou « seigneur des anneaux », ils se « déguisent » en BD²S²M.
Personnellement je n’y vois pas d’inconvénients. Vraiment, ce n’est pas dramatique.
Je suis convaincu que l’univers BD²S²M est sincèrement tolérant et joueur.
Pour ma part de ma doctrine je ne cesse de “professer” de d’expliquer aux gens.

 

bliss_by_davidsamsonJ’ai la certitude qu’il ne faut pas et plus utiliser les termes de “véritables” &Co. , pour nous qui appartenons à cette communauté .

– Premièrement cela peut faire prosélyte et même pro-élites. Cela peut signifier au premier abord (ce qui est faux) qu’il y a des “être supérieurs” qui appartiennent à cette communauté.

Les autres ne faisant pas partie des “membres élus”. Cela peut aussi laisser sous entendre qu’il peut y avoir une cooptation ou une initiation par un quelconque rite obscur et abscond.
Ce qui est honteusement faux.

En effet, “nous” ne disons pas et ne signifions pas “aux autres” que “NOUS : membres de la communauté” sommes d’une quelconque supériorité à eux.
Je ne me sens pas “meilleur” qu’un libertin ni qu’un vanille et je n’ai pas l’intention qu’on puisse avoir ce sentiment à mon égard ; qu’il ai la réelle sensation de différence, moi je l’assume pleinement.
Qu’il puisse (l’autre) se qualifier et trouver sa place, cela me convient aussi.
Mais à aucun moment je ne veux que nos différences soient considérées comme antagonistes, donc qu’il y en ait de facto une “supérieure” à l’autre.
(Je crois m’étendre assez souvent sur les mots différences /discrimination    ségrégation /supériorité il me semble 😉 )

 

10771b962238440b57a07e91120abec0– Secondement en “nous” qualifiant de “NOUS : membres de la communauté” nous excluons de facto les “futurs” membres, et ces novices sincères qui sont dans leurs tripes et dans leurs coeurs “BD²S²M“. Mais ces “non inités” et Novices, ne nous ont pas encore rejoints… En auraient ils envie suite à ça ?
Ceci est très grave.

En effet en nous qualifiant nous de “véritable” nous nous «Califions» un petit peu ; comme un “Calife“.
Par ses adjectifs, un peu pléonasmes, nous surnommons de notre état. Et au lieu de qualifier et de désigner “les autres”, qui ne sont pas des membres sincères de l’univers BD²S²M, nous nous auto-proclamons. En nous auto-décernant un “label”, nous faisons une sorte de “green wachingpédant.
Ce serait plus honnête et réellement vertueux de dire des autres “vous n’êtes pas de notre univers BD²S²M“.
Et ce n’est pas grave, nous vous acceptons.

Nous demandons en retour que vous acceptiez ce que nous sommes, puisque “vous” venez chez nous (un peu quand même).
Donc afin qu’il n’y ait pas de confusion nous allons vous appeler les “visiteurs”, vous êtes ici de passage. Ou des “touristes” qui viennent faire un voyage exotique dans une contrée “bizarre”.
Mais en aucun cas ces gens là ne vont “déménager” pour venir “vivre” chez nous, nous sommes d’accord là dessus.
Il peut y avoir une partie de ces touristes et visiteurs, qui peuvent avoir le coup de foudre et nous rejoindre.
Mais nous sommes d’accord, Paris est une ville globalement “Française” comparativement au nombre de touristes asiatiques qu’elle accueille.

  • supernova

    Comme novice , je ne peux émettre aucune critique .
    Librement , j’ai fait don de mon corps et de mon âme à mon Maître qui est très expérimenté . Il est doux , ferme et exigeant . La discipline m’aide à avancer . Très motivée , j’ai pu lâcher prise assez rapidement grâce à l’encadrement de mon éducateur et à sa persuasion .
    J’espère que bientôt il me passera le collier que scellera mon statut .
    Ce mode de vie , je l’ai choisi , il ne gêne personne . C’est mon jardin secret .

  • Shane

    Ha…l’éternel débat et/ou question. Être ou ne pas être… lol

    Je pense que la réflexion a été correctement développée, alors à part fournir mon avis en ce sens…allez, why not…

    Je vais prendre des raccourcis : Il n’existe véritablement pas la notion de “vrai” ou “faux” dans la soumission ou la domination. Un soumis est soumis, ou dominant est dominateur. Après, il y a le reste :

    – Les déchets. Ceux qui se servent du BDSM pour assouvir leurs petits plans cul.

    – Ceux qui sont uniquement “virtuel” et qui se jettent dans la fosse.

    – Ceux qui, assez malins, s’affublent lamentablement Maître/Maîtresse (et j’en ai encore fait récemment l’expérience lol) ou soumis(e) sermonnant gentiment en donnant des leçons aux pratiquants réels.

    Bref, pour citer ma Maîtresse avec qui je vis : Le monde BDSM, soit tu le respectes, soit tu n’en fais pas parti et tu le quitte !

    Shane.