Féssées

 

Album du jour,

Bien évidement l’incontournable Luce :
La fessée, de Luce.

Bien sûr je vous invite à regarder en plein écran.plein-ecran

Fessees

 

Musique et Crédit : Luce la féssée.

J’essaie de « sourcer » le plus souvent la provenance des photos,
mais parfois il est impossible de remonter à leur origine.
Si vous en avez connaissance, c’est avec plaisir que je les citerai,
En vous remerciant de votre attention.

Sincèrement,

Dieu

Licence Creative Common.


Licence Creative Common.

Dans la culotte

 

Album du jour,

 

Bien sûr je vous invite à regarder en plein écran.plein-ecran

Dans la culotte

J’essaie de « sourcer » le plus souvent la provenance des photos,
mais parfois il est impossible de remonter à leur origine.
Si vous en avez connaissance, c’est avec plaisir que je les citerai,
En vous remerciant de votre attention.

Sincèrement,

Dieu

Licence Creative Common.


Licence Creative Common.

Petites photos en Vrac

 

Album du jour,

 

Bien sûr je vous invite à regarder en plein écran.plein-ecran

Petit-Vrac

J’essaie de « sourcer » le plus souvent la provenance des photos,
mais parfois il est impossible de remonter à leur origine.
Si vous en avez connaissance, c’est avec plaisir que je les citerai,
En vous remerciant de votre attention.

Sincèrement,

Dieu

Licence Creative Common.


Licence Creative Common.

Je mérite quelqu’un qui m’aime

400 jours !

Cela fait (presque) un an aujourd’hui, 400 jours exactement, symboliquement,
Que j’ai accepté le chemin sur lequel je suis depuis longtemps !
Cela fait “un moment”, pour le dire avec pudeur que je suis sur ce chemin,
Que j’arpente ce chemin et que j’avance dessus.
Je savais que je savais, mais je faisais semblant de ne pas savoir, de ne pas le voir.

Ce chemin, est le dernier de ma vie, c’est le début de la fin.
C’est pour cela que je ne « voulais » pas le voir, pas le regarder et l’appréhender.
J’étais près, je suis près mais… nous sommes tous humain, il y a des choses nécessaires qu’on ne veut pas faire avec autant de force, qu’on lutte contre soi même.
Voilà, je franchis le col de la dernière étape de ma vie…
Enfin…
Je l’ai déjà franchis, je redescende de l’autre côté déjà, mais je fais semblant.
J’ai refusé, longtemps… trop… cette évidence.

Car comme je l’ai écrit plus haut, c’est la dernière de ma vie cette étape.
A 40 ans ; avouez que « ça fait chier ».
Alors, j’ai lutté, contre moi même, contre les autres, c’est pas marrant.
J’ai lutté pour accepter de l’accepter.
Et j’ai fini par gagner… ou perdre, selon que vous êtes un Neandertal ou bien un Humain.
“Gagner” ni “Perdre” sont des notions de Neandertal, l’humain aujourd’hui lui comprend !
Il n’y a pas d’adversaire, de “méchant”,
Je ne cherche plus l’ennemi,
J’essaye de trouver l’enseignement.

… j’ai accepté cette dernière étape, tout en ayant trouvé une alternative…
C’est la dernière étape, c’est vrai… mais pas que !
J’ai trouvé, une solution, tout du moins « ma » solution
Pour faire en sorte que cette dernière étape… N’en soit pas une.
Elle ne sera jamais la nouvelle étape d’autre chose, ni la suite d’une autre.

J’ai trouvé en moi la solution de l’humilité.
Une solution par occurrences récursives,
J’atteins l’Ataraxie, sur le chemin du Satori.
Aujourd’hui, j’accepte de Lâcher-Prise sur moi même et moi, m’aime…


 

 

Captura-entera

Je mérite quelqu’un qui m’aime

«Les gens pensent qu’une âme jumelle, c’est une personne qui vous correspond parfaitement, celle que tout le monde aimerait rencontrer. Mais, une vraie âme jumelle, c’est un miroir, c’est la personne qui fait sortir de vous tout ce que vous avez réprimé, celle qui vous pousse à regarder en vous afin que vous puissiez changer de vie. Une vraie âme jumelle, c’est très certainement la plus importante des personnes que vous aurez l’occasion de connaître dans votre vie, car elle abat les murs qui vous bloquent, et construit un passage. Pour autant, vivre pour toujours avec son âme jumelle, ce n’est pas une bonne chose, et c’est assez difficile à vivre. Une âme jumelle débarque dans votre vie pour vous ôter ce voile de devant vos yeux, et s’en va.»

Elizabeth Gilbert

Je mérite quelqu’un qui m’aime, pas quelqu’un qui me prenne pour un•e idiot•e.

Je ne mérite pas d’être abandonné•e, ni même négligé•e.
J’exige de trouver quelqu’un qui me prenne dans ses bras tous les jours, qui me donne de la chaleur, et qui ait de la discussion.

Je ne demande pas quelqu’un de parfait, ayant moi-même pas mal de défauts.
Mais, les défauts, je préfère les accepter, et les réutiliser pour les améliorer, voire changer si le besoin se fait sentir.

Je veux quelqu’un qui s’aime, quelqu’un qui ne se sent pas sale, stupide ou incompétent.
C’est très important pour moi que cette personne ait de l’ambition, qu’elle puisse lutter et être forte.

Continue la lecture

Des cordes

 

Album du jour,

 

Bien sûr je vous invite à regarder en plein écran.plein-ecran

Des cordes

J’essaie de « sourcer » le plus souvent la provenance des photos,
mais parfois il est impossible de remonter à leur origine.
Si vous en avez connaissance, c’est avec plaisir que je les citerai,
En vous remerciant de votre attention.

[stextbox id=”LiensH”]Je vous invite à suivre “La ficelle” J’ai découvert quelque photos, dans cet Album.[/stextbox]

Sincèrement,

Dieu

Licence Creative Common.


Licence Creative Common.